Super Mário, super retour pour Galatasaray

Ali Sami Yen Stadyumu, Istanbul – 03/04/2001 – Quarts de finale
Galatasaray
Galatasaray
Davala 47 (P) Hasan Şaş 66 Jardel 75
3 - 2
Real Madrid
  • Iván Helguera 33
  • Makelele 43
Real Madrid
Retour d'enfer

"Ce fut, peut-être, la meilleure mi-temps de toute ma carrière." Mircea Lucescu

2000/01

• Auteur de sept buts, Raúl González est devenu le premier joueur à finir en tête du classement des buteurs de l'UEFA Champions League dans deux éditions, après avoir partagé le titre de meilleur buteur avec Mário Jardel (FC Porto) et Rivaldo (FC Barcelona) la saison précédente.

• 63 buts ont été marqués en 16 rencontres lors de la première journée - un record. Jusqu'à la finale entre le FC Bayern München et Valencia CF , 449 buts ont été inscrits, soit une moyenne de 2,86 par match.

• Le RC Deportivo La Coruña était en mauvaise posture pour rejoindre les quarts de finale, mené 3-0 après 55 minutes de jeu contre le PSG. Mais un triplé de Walter Pandiani permettait aux champions d'Espagne de continuer leur parcours.

Le Galatasaray AŞ a réussi un incroyable revirement de situation face au Real Madrid CF à l'issue d'une soirée mémorable à Istanbul. Les Turcs étaient menés 2-0 à la mi-temps mais passaient trois buts au tenant du titre dans un quart de finale aller plein de suspense.

Des buts d'Iván Helguera et Claude Makelele mettaient les hommes de Vicente del Bosque sur les bons rails. Mais soutenus par un public passionné, les Turcs revenaient grâce à Ümit Davala et Hasan Şaş avant de prendre l'avantage par Mário Jardel.

C'était une grande équipe de Galatasaray. Inspirée par Gheorghe Hagi et emmenée devant par le prolifique Jardel, elle avait déjà battu le Real Madrid lors de la Super Coupe de l'UEFA en août, le Brésilien marquant à deux reprises. La composition des Espagnols ressemblait cependant au "who's who" du football mondial avec Raúl González, Luís Figo et Roberto Carlos au coeur d'une constellation de stars qui dominait la première mi-temps.

Le Real était tout près de prendre l'avantage à la 28e minute lorsque Figo tirait de peu à côté. Le premier but n'allait pas tarder, et Figo en était l'architecte. Il adressait un coup franc millimétré pour la tête d'Helguera qui trompait Claudio Taffarel. Deux minutes avant la mi-temps, Roberto Carlos trouvait Raúl sur une touche longue, et Makelele marquait au deuxième poteau.

Dans un stade Ali Sami Yen muet, les Espagnols étaient comme chez eux, mais les supporteurs turcs allaient vite retrouver de la voix. La seconde période n'avait repris que depuis deux minutes lorsqu'Hasan Şaş était déséquilibré par Makelele dans la surface. Ümit prenait Iker Casillas à contrepied. Puis l'égalisation intervenait à la 66e minute. Hasan Şaş reprenait un centre de Fatih Akyel échappé sur la droite.

Les hommes de Lucescu sentaient la victoire. Leur troisième but arrivait à 15 minutes de la fin. Fatih profitait d'une erreur défensive, s'enfonçait sur la droite et centrait pour Jardel qui marquait de la tête son troisième but en deux matches face au Real. Il inscrivait même un autre but qui lui était refusé en fin de match. Les fans de Galatasaray pouvaient acclamer Super Mário et profiter d'une splendide soirée européenne.

Stars

  • Jardel

    Double vainqueur du Soulier d'Or ESM, Jardel était un joueur impitoyable devant le but. Ce natif de Fortaleza a eu une statistique de plus d'un but par match au FC Porto et au Sporting Clube de Portugal (183 buts en 174 matches). Il a permis au Galatasaray AŞ de remporter la Coupe UEFA et la Super Coupe de l'UEFA en 2000. Le Brésilien a eu du mal à confirmer dans les 13 autres clubs où il est passé. Mais on se souviendra toujours de lui en Turquie et au Portugal.

  • Davala

    Milieu de terrain infatigable et avide de buts, Ümit est passé dans les deux clubs de Milan, mais a connu son plus grand succès au Galatasaray AŞ où il a remporté quatre titres de champion et trois Coupes de Turquie. Il a marqué lors de la séance de tirs au but de la finale de la Coupe UEFA 2000 face à l'Arsenal FC et a remporté le championnat d'Allemagne et une coupe avec le SV Werder Bremen en 2003/04. Célèbre pour sa coiffure de style iroquois, Ümit aide la Turquie à terminer 3e de la Coupe du Monde de la FIFA 2002.

  • Luís Figo

    Leader de la "génération dorée" portugaise, Figo a été l'emblême de sa sélection pendant près de 15 ans. Formé au Sporting Clube de Portugal, il a connu de grands succès au FC Barcelona et seul un transfert record l'a fait endosser le maillot du rival, le Real Madrid CF, en 2000. D'autres titres ont suivi, dont le Ballon d'Or et l'UEFA Champions League 2002, avant une belle fin de carrière au FC Internazionale Milano, avec 4 Scudetti en autant de saisons dans le Calcio.

Que s'est-il passé ensuite ?

• Le Real Madrid CF a bien réagi au retour, s'imposant 3-0 face au Galatasaray AŞ à Santiago Bernabéu grâce à deux buts de Raúl González et un but d'Iván Helguera.

• Madrid était éliminé en demi-finale, s'inclinant 3-1 sur l'ensemble des deux matches face au futur vainqueur, le FC Bayern München. Les hommes de Vicente del Bosque remportaient cependant un 28e titre en Liga.

• Galatasaray perdait le titre en Süper Lig au profit du Fenerbahçe SK, mais les hommes de Mircea Lucescu se rattrapaient bien pour la deuxième saison du Roumain avant son départ pour le Beşiktaş JK.

• Cet été-là, le président du Real Madrid Florentino Pérez continuait de composer son équipe de "Galactiques" en faisant signer le meneur de jeu international français Zinédine Zidane (Juventus) pour un montant record de 73 M€.

• Cette politique portait ses fruits puisque dès la saison suivante, les Merengues remportaient une 9e Coupe d'Europe (un record). Zidane marquait d'une volée splendide en finale face au Bayer 04 Leverkusen.

Venez en parler

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.