Le fantastique retour de Manchester United

Camp Nou, Barcelone – 26/05/1999 – Finale
Man. United
Man. United
Sheringham 90+1 Solskjær 90+3
2 - 1
Bayern
  • Basler 6
Bayern
Retour d'enfer

"C'est le plus grand moment de ma vie ; j'ai du mal à bien réaliser." Sir Alex Ferguson

1998/99

• Le Manchester United FC a marqué un record de 20 buts dans la phase de groupes, dont 6 lors de deux nuls 3-3 contre le FC Barcelona. Il s'est qualifié avec seulement deux victoires.

• La Juventus, le Galatasaray AŞ et le Rosenborg BK ont terminé à égalité de points dans le Groupe B (8). Les Turcs et les Norvégiens étaient battus par la Juventus aux confrontations directes. La Vieille Dame se hissait au tour suivant après une seule victoire dans son groupe.

• Andriy Shevchenko (FC Dynamo Kyiv) et Dwight Yorke (Manchester United FC) ont terminé meilleurs buteurs avec huit buts. Pour le dernier, c'était la première saison en UEFA Champions League.

Le Manchester United FC de Sir Alex Ferguson a montré qu'il ne fallait jamais baisser les bras. Les Red Devils ont renversé plusieurs situations qui semblaient perdues mais, au Camp Nou en mai 1999, ils étaient au bord du gouffre quand deux entrants ont rendu cette finale historique.

Quel coup dur pour le FC Bayern München, qui a mené 85 minutes durant suite au coup franc transformé par Mario Basler ! Les Mancuniens, privés de Roy Keane et Paul Scholes, suspendus, étaient dominés dans l'entrejeu.

Si les 90 245 spectateurs présents étaient sûrs de la victoire bavaroise, ce n'était pas le cas de Sir Alex. Déjà en demi-finales, son équipe avait dû batailler dur pour inverser la tendance face à la Juventus au Stadio Delle Alpi.

À Barcelone, le manager écossais faisait entrer Teddy Sheringham puis Ole Gunnar Solskjær. En fin de match, les espaces se multipliaient en même temps que les occasions : Solskjær s'en procurait une belle, avant que Carsten Janker ne touche du bois sur un retourné acrobatique. Tout indiquait qu'on allait en rester là et que le Bayern allait brandir le trophée.

Le tableau d'affichage du stade montrait que les 90 minutes étaient écoulées quand Manchester obtenait un "dernier" corner. Mal dégagé par la défense bavaroise, il atterrissait dans les pieds de Ryan Giggs, dont la reprise écrasée était prolongée dans le but par Sheringham.

Mais cette égalisation ne suffisait pas à Sheringham. Deux minutes plus tard, le grand attaquant anglais déviait de la tête le corner tiré par David Beckham et Solskjær plaçait son pied en opposition pour marquer le but de la victoire à bout portant. Les Anglais pouvaient exulter, alors que les joueurs du Bayern s'effondraient. Mais leur tour viendrait bientôt.

Stars

  • Giggs

    Joueur le plus titré du football anglais, Ryan Giggs est devenu en 2009 le premier à remporter onze fois le titre de champion d'Angleterre. Ailier gauche rapide et habile, il a fait ses débuts au Manchester United FC et en équipe A du Pays de Galles à 17 ans. Mais c'est sa longévité qui en a fait un joueur à part à Manchester. Il a effacé le record de Bobby Charlton (758 matches disputés sous les couleurs mancuniennes) à l'occasion de la finale de l'UEFA Champions League 2008. En vingt ans, il a remporté quatre Coupes d'Angleterre, trois Coupes de la League et deux fois l'UEFA Champions League.

  • Matthäus

    Matthäus, que Diego Maradona décrivait comme son plus grand adversaire, était un milieu de terrain polyvalent qui a terminé sa carrière, longue de deux décennies, en tant que défenseur central. Après des débuts remarqués au VfL Borussia Mönchengladbach, il s'est surtout signalé au FC Bayern München et au FC Internazionale Milano. Appelé à 150 reprises sous le maillot allemand, il a connu la consécration en 1990, quand il a remporté la Coupe du Monde de la FIFA et le Ballon d'Or.

  • Schmeichel

    Parmi les plus grands gardiens de l'histoire, Schmeichel était un portier admirable, doublé un extraordinaire meneur d'hommes. Triple champion du Danemark avec le Brøndby IF, il a surtout marqué de son empreinte les huit années qu'il a passées au Manchester United FC, dont il était le capitaine lors de la victoire en finale de l'UEFA Champions League 1999, qui a complété un triplé historique. Il a également joué un rôle prépondérant dans le sacre surprise du Danemark à l'EURO '92.

Que s'est-il passé ensuite ?

Le FC Bayern München a écrasé la Bundesliga en terminant 15 points devant ses poursuivants les plus proches, mais a subi une nouvelle désillusion le 12 juin en s'inclinant aux tirs au but en finale de la Coupe d'Allemagne, devant le SV Werder Bremen.

• Paul Scholes a dû patienter neuf ans pour enfin disputer une finale d'UEFA Champions League, les hommes de Sir Alex Ferguson se défaisant du Chelsea FC aux tirs au but en 2008.

• Le Bayern s'est vengé en quarts de finale de l'édition 2000/01 en disposant de Manchester (3-1 en score cumulé) avant d'être sacré aux dépens du Valencia CF (1-1, 5 t.à.b. à 4).

• Ottmar Hitzfeld est devenu le deuxième entraîneur après Ernst Happel à remporter la Coupe des clubs champions européens à la tête de deux équipes, lui qui avait déjà brandi le trophée avec le Borussia Dortmund, vainqueur de la Juventus en 1997.

• La domination mancunienne en Premier League s'est prolongée deux années durant mais le Real Madrid CF a stoppé les Red Devils en quarts de finale de l'UEFA Champions League 1999/2000.

Venez en parler

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.