Le Bayern abattu par l'Ajax

Olympisch, Amsterdam – 19/04/1995 – Demi-finales
Ajax
Ajax
Litmanen 11, 47 Finidi 41 Ronald de Boer 44 Overmars 88
5 - 2
Bayern
  • Witeczek 36
  • Scholl 75 (P)
Bayern
Touche de génie

"L'Ajax était une classe au-dessus." Thomas Helmer

1994/95

• Andriy Shevchenko a brillé pour sa grande première en UEFA Champions League : buteur alors qu'il n'avait que 18 ans, l'attaquant ne pouvait cependant pas empêcher le FC Dynamo Kyiv de s'incliner 4-1 face au FC Bayern München.

• Celestine Babayaro est devenu le plus jeune joueur de l'histoire de l'UEFA Champions League en débutant pour le RSC Anderlecht face au FC Steaua Bucureşti. Et à la 37e minute, il devenait le plus jeune joueur à être expulsé.

• Paulo Madeira, le défenseur du SL Benfica, a écrit un chapitre dont il se serait bien passé : il a inscrit le premier but contre son camp de l'UEFA Champions League depuis sa réforme, lors d'une victoire 3-1 en septembre face à Anderlecht.

L'attaque juvénile de l'AFC Ajax avait impressionné jusqu'aux demi-finales de l'UEFA Champions League, mais la rigueur du FC Bayern München ne serait-elle pas trop forte pour cette jeune formation ? Les Amstellodamois ont prouvé que non en passant cinq buts à la défense bavaroise.

Le 0-0 du match aller montrait que les Néerlandais savaient aussi défendre. Mais Jari Litmanen ouvrait les hostilités dès la 11e minute sur une tête victorieuse. Marcel Witeczek égalisait contre toute attente à la 36e minute, en prenant le meilleur sur Danny Blind et Frank Rijkaard, seuls titulaires bataves à avoir plus de 25 ans.

Mais une frappe somptueuse de Finidi George redonnait de la voix aux 45 000 spectateurs de l'Olympisch Stadion (l'Amsterdam ArenA n'était à l'époque pas sortie de terre). Ronald de Boer inscrivait le but du 3-1 juste avant le repos dans une ambiance assourdissante.

Dès le retour des vestiaires, Litmanen salait la note en inscrivant son deuxième but de la soirée, le sixième de sa campagne européenne. Le Bayern relevait la tête grâce à un penalty transformé par Mehmet Scholl (76e), mais l'Ajax avait le dernier mot à deux minutes du terme, quand Patrick Kluivert servait Marc Overmars pour le but du 5-2. "L'Ajax ressemblait à une Porsche", dira le président du Bayern Franz Beckenbauer, "et nous à une deudeuche [Citroën 2CV]."

Stars

  • Overmars

    Le Néerlandais Overmars était un ailier fabuleux, habile devant le but, mais surtout dribbleur et rapide. Et diablement efficace : le FC Barcelona n'a-t-il pas déboursé 39,6 M€ pour s'assurer ses services en 2000 ? Il a passé quatre ans en Espagne sans soulever le moindre trophée avant de devoir mettre un terme prématuré à sa carrière à cause de blessures récurrentes aux genoux. Mais il a glané son lot de titres avec l'Arsenal FC et surtout l'AFC Ajax, vainqueur de l'UEFA Champions League 1995.

  • Scholl

    Scholl était un meneur de jeu très technique, décisif lors du sacre du FC Bayern München en Coupe UEFA 1995/96 puisqu'il a marqué en quart, en demi-finale et lors des deux matches de la finale. Dans la foulée, il a ajouté l'EURO '96 à son palmarès, puis il a dû patienter cinq ans pour remporter l'UEFA Champions League. Il a surtout gagné huit couronnes en Bundesliga, ce qui en fait le joueur le plus titré de l'histoire de l'élite allemande, avec Oliver Kahn.

  • Litmanen

    Joueur sans doute le plus connu de Finlande à l'étranger, Litmanen s'est forgé sa réputation avec l'AFC Ajax. L'UEFA Champions League 1995 marque le summum de la carrière de cet élégant attaquant même s'il a quand même été couronné cinq fois champion d'Eredivisie. Moins prolifique au FC Barcelona, au Liverpool FC et dans de nombreux autres clubs, l'infatigable Litmanen faisait encore du tort aux défenses adverses après son 40e anniversaire, avec le HJK Helsinki. Son record de 137 sélections avec la Finlande risque de ne jamais être battu.

Que s'est-il passé ensuite ?

• Le remplaçant Patrick Kluivert marquait à six minutes du coup de sifflet final, l'AFC Ajax s'imposant 1-0 sur l'AC Milan lors de la finale de Vienne pour glaner son quatrième titre de champion d'Europe.

• Malgré les départs de Michael Reiziger (Milan), Clarence Seedorf (UC Sampdoria) et Frank Rijkaard (retraite), l'Ajax atteignait la finale de l'édition 1996 mais s'inclinait aux tirs au but devant la Juventus.

• Ronaldo avait beau marquer 30 buts pour le PSV Eindhoven, l'Ajax tenant du titre conservait sa couronne en Eredivisie en restant invaincu (27 victoires et 7 nuls), avant de s'imposer à nouveau en 1996.

• Le FC Bayern München terminait sixième en Bundesliga mais, inspiré par sa recrue Jürgen Klinsmann, il remportait la Coupe UEFA 1996 pour devenir seulement le troisième club à gagner les trois coupes européennes.

• Le Bayern échouait en finale de l'UEFA Champions League 1999 face à un Manchester United FC renversant ; deux ans plus tard, il l'emportait aux tirs au but face au Valencia CF.

Venez en parler

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.