Un Porto cinq étoiles

Weserstadion, Brême – 30/03/1994 – Phase de groupes
Bremen
Bremen
0 - 5
Porto
  • Bastos Tavares 11
  • Kostadinov 35
  • Secretário 70
  • Domingos 74
  • Timofte 90 (P)
Porto
Maître tacticien

Un Porto cinq étoiles

1993/94

• L'attaquant du FC Barcelona Hristo Stoichkov terminait meilleur buteur de l'UEFA Champions League avec cinq buts en six rencontres (il manqua deux matches de groupe), tous inscrits dans les 35 premières minutes des rencontres.

• Le Werder Bremen perdait 3-0 à 25 minutes du terme de sa rencontre de la 2e journée face au RSC Anderlecht mais entreprit alors un retour mémorable, inscrivant cinq buts pour l'emporter 5-3 en Allemagne.

• L'AC Milan termina premier du Groupe B en ayant remporté que deux de ses six rencontres et en n'inscrivant que six buts. Il en inscrivait ensuite sept sans en encaisser un seul en demi-finale, où il battait le FC Porto 3-0 avant de remporter la finale.

Après un match épique à cinq buts à l'aller entre le FC Porto et le SV Werder Bremen, quatre mois plus tôt, les deux équipes se retrouvaient en Allemagne en sachant que le vainqueur serait tout près d'accompagner l'AC Milan en demi-finales. La rencontre accouchait à nouveau de cinq buts, mais le suspense n'était pas vraiment au rendez-vous cette fois-ci.

Milan étant invaincu à deux journées de la fin, la partie semblait devoir désigner l'équipe du Groupe B qui accompagnerait les Lombards dans le dernier carré. Un succès assurerait la qualification à Porto ; une victoire allemande et le Werder serait en position idéale pour terminer deuxième ; un nul et le RSC Anderlecht pourrait peut-être revenir dans la course.

Très tôt, Paulinho Santos se blessait côté portugais. Son remplaçant Rui Filipe tentait sa chance seulement trois minutes après son entrée. Son tir était dévié par Andree Wiedener et lobait Oliver Reck. De son côté, Vítor Baía s'employait à plusieurs reprises dans la cage de Porto. À dix minutes du repos, Emil Kostadinov doublait la mise pour les Lusitaniens sur un service de Ljubinko Drulović.

Au retour des vestiaires, Le Werder se ruait évidemment à l'attaque, Porto procédant par contres. Sur l'un d'eux, Carlos Secretário marquait le troisième but portugais. Mais Sir Bobby Robson se souvenait que son équipe, menant déjà 3-0 à l'aller, s'était fait une grosse frayeur (score final 3-2) et encourageait ses joueurs à poursuivre leurs efforts.

Ainsi, dans la foulée, le remplaçant Domingos Paciência envoyait une frappe magnifique dans la cage allemande. Ion Timofte salait un peu plus la note sur penalty en fin de partie, Andreas Herzog ayant stoppé de la main un tir de Domingo. Porto était en demi-finales.

Stars

  • Vítor Baía

    Probablement le meilleur gardien que le Portugal ait produit, Baía a empilé les trophées au cours d'une carrière couvrant deux décennies. Il a décroché 80 sélections et plus de 30 titres, dont dix Ligas, la Coupe UEFA 2003 et l'UEFA Champions League 2004 avec le FC Porto. Aussi fidèle qu'agile et bruyant, Baía a passé la totalité de sa carrière avec les Dragons excepté un passage de trois ans au FC Barcelona, où il a remporté le championnat et la Coupe des vainqueurs de coupe européenne.

  • Couto

    Premier footballeur portugais à atteindre les cent capes internationales, Couto était un défenseur central très talentueux qui a remporté des titres de champion au Portugal, en Italie et en Espagne. Pur produit du FC Porto, il a également brandi la Coupe UEFA 1995 avec le Parma FC et deux Coupes des vainqueurs de coupe européenne avec le FC Barcelona. Avec un palmarès vierge en sélection nationale, Couto a pris sa retraite après 110 sélections à l'issue de la défaite du Portugal en finale de l'UEFA EURO 2004.

  • Herzog

    Premier Autrichien à atteindre les 100 sélections, Herzog était un élégant meneur de jeu issu du centre de formation du club de sa ville natale, le SK Rapid Wien. Il a remporté la Bundesliga autrichienne en 1987 et 1988 et a conquis la version allemande avec le SV Werder Bremen. Ce spécialiste des coups francs a passé une saison au FC Bayern München, remportant la Coupe UEFA 1996, avant de retrouver Brême. Il a représenté l'Autriche aux Coupes du Monde de la FIFA 1990 et 1998.

Que s'est-il passé ensuite ?

• Le FC Porto a fait match nul 0-0 face à l'AC Milan à la 6e journée tandis que le SV Werder Bremen a battu le RSC Anderlecht pour terminer troisième du Groupe B, John Bosman égalisant en vain avant que Marco Bode n'inscrive son second but.

• Brême a battu le SC Rot-Weiss Essen en finale de la Coupe d'Allemagne 1993/94 dans ce qui allait s'avérer être le dernier match d'Otto Rehhagel après 14 ans au club. Il a rejoint le FC Bayern München à l'été 1995.

• Hristo Stoichkov a anéanti Porto en demi-finales, réussissant un doublé lors de la victoire 3-0 du FC Barcelona avant que la 'dream team' ne s'incline 4-0 face à l'AC Milan en finale.

• Porto a terminé dauphin du SL Benfica en Liga puis a entamé une période de domination sans précédent avec cinq titres consécutifs, ne terminant jamais avec moins de huit points d'avance au cours de cette série.

• Sir Bobby Robson a été engagé par le Barça deux ans plus tard, rejoint par José Mourinho, et après avoir fait signer Ronaldo, il a soulevé la Coupe des vainqueurs de coupe européenne lors de sa première saison en Espagne.

Venez en parler

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.