Le milieu barcelonais écœure les Red Devils

Stadio Olimpico, Rome – 27/05/2009 – Finale
Barcelona
Barcelona
Eto'o 10 Messi 70
2 - 0
Man. United
Man. United
Touche de génie

"Parfois le Barça peut vous rendre fou car ils conservent si bien le ballon." Ryan Giggs

2008/09

• Joseba Llorente a marqué le deuxième coup du chapeau le plus rapide en Champions League (17 minutes) lors de la victoire du Villarreal CF 6-3 contre le champion du Danemark de l'Aalborg BK, lors de la 3e journée.

• La victoire du FC Bayern München 12-1 sur l'ensemble des deux matches contre le Sporting Clube de Portugal en 8e de finale a été la double confrontation la plus prolifique de la compétition.

• Les Chelsea FC et Liverpool FC ont réussi le deuxième nul 4-4, en quart de finale retour. Les Hamburger SV et Juventus étaient les premiers, en phase de groupes 2000/01.

Avec un but dans chaque période, le FC Barcelona a remporté l'UEFA Champions League pour la deuxième fois. Trois ans après l'Arsenal FC à Paris, c'est le Manchester United FC qui s'incline à Rome et perd le titre remporté il y a un an à Moscou.

Cette fois, les tirs au but n'ont pas été nécessaires pour trouver un vainqueur dans une confrontation de très haut niveau entre les deux équipes les plus redoutées de la compétition. Après avoir battu le Chelsea FC en demi-finale, le tombeur de l'Olympique Lyonnais est venu à bout d'une deuxième équipe de Premier League. Manchester chute pour la première fois en 26 matches dans la compétition, au plus mauvais moment.

Il n'y avait aucune surprise dans les onze de départ. Gerard Piqué et Yaya Touré tenaient la défense centrale au Barça. Carles Puyol et Sylvinho étaient les latéraux. Sergio Busquets remplaçait Touré en milieu défensif, derrière Andrés Iniesta et Xavi Hernández. L'attaque à trois était celle qui fit vaciller sinon exploser toutes les défenses cette saison : Thierry Henry-Samuel Eto'o-Lionel Messi. Côté MU, Rio Ferdinand était dans le onze de départ mancunien. John O'Shea jouait arrière droit. Michael Carrick, Anderson et Ryan Giggs étaient associés à Ji-Sung Park au milieu. Wayne Rooney soutiendra Cristiano Ronaldo en attaque.

Les deux entraîneurs avaient pronostiqué que la possession serait cruciale, le début de match leur donnait tort. Alors que Manchester s'était déjà procuré trois occasions et tenait le ballon, la première attaque de Barcelone était la bonne. On avait quitté Iniesta crucifiant le Chelsea FC à Stamford Bridge dans le temps additionnel, on retrouvait le diable catalan appuyant sur l'accélérateur en milieu de terrain pour servir Eto'o qui crochetait Nemanja Vidić et trompait Edwin van der Sar sur une frappe de l'extérieur du pied droit (1-0 10e).

Manchester accusait le coup et reculait soudain, se reposant sur les coups francs de Ronaldo, tandis que la construction était du côté des Blaugrana. Sur la fin de la première période, on voyait même Lionel Messi enchaîner quelques dribbles qui faisaient souffrir la défense championne en titre. Alex Ferguson faisait entrer après la pause Carlos Tévez et sortir Anderson. Un attaquant pur pour un milieu défensif, cela aurait dû rétablir l'équilibre. Il n'en était rien. Puisqu'au contraire Barcelone se créait d'entrée en seconde période une poignée d'occasions, en particulier un poteau d'Iniesta sur un coup franc gagné à l'entrée de la surface par Thierry Henry. Le Français, un peu plus tôt, perdait un duel contre Van der Sar.

Mais en finale, Manchester n'avait jamais perdu. Qui a oublié 1999 et le trophée remporté dans le temps additionnel contre le Bayern ? Pas le Barça qui resserrait la garde quand Dimitar Berbatov faisait son entrée à la place de Park après 66 minutes. Mais quatre attaquants ne suffisaient pas pour aller inquiéter Víctor Valdés, pire, Barcelone doublait la mise sur une tête au deuxième poteau de Messi qui reprenait sans entrave un centre millimétré de Xavi Hernández, le Barcelonais le plus actif sur le terrain. Van der Sar ne pouvait rien (2-0, 70e).

La partie montait alors en intensité. Manchester tentait en vain de mettre la pression sur le but de Valdés, s'exposant trop souvent au contre et c'est au final Van der Sar qui avait le plus de travail dans les dernières minutes, celles qui séparaient le Barça du plus précieux des trophées de clubs, que Puyol brandissait pour la deuxième fois en trois ans. Après la victoire de 1992, avec l'actuel entraîneur Josep Guardiola sur le terrain, c'est le troisième triomphe de Barcelone en Coupe des clubs champions européens. Un triomphe romain.

Stars

  • Cristiano Ronaldo

    Vitesse, puissance et un répertoire de talents à effrayer les plus hargneux arrières, Cristiano Ronaldo a confirmé son statut de star montante du football européen au Manchester United FC. Il a marqué 42 buts pour son club dans la saison et remportait l'UEFA Champions League. Il a rejoint le Real Madrid CF pour une indemnité record de 94 M€ à l'été 2009.

  • Xavi Hernández

    Au FC Barcelona depuis sa plus tendre enfance, Xavi s'est rapidement imposé comme un milieu de terrain pétri de talent pour le Barça et l'Espagne. Il permet à ceux qui gravitent autour de lui de profiter de son calme, de sa grande technique et de ses passes millimétrées. Il a remporté six titres de champion d'Espagne avec le Barça, trois UEFA Champions Leagues, et compte un nombre de matches record avec les Catalans. Il a également remporté l'UEFA EURO 2008 et la Coupe du Monde de la FIFA 2010 avec l'Espagne.

  • Messi

    Formé au FC Barcelona, Messi a disputé son premier match de Liga à l'âge de 17 ans et 114 jours, avant de devenir l'un des joueurs les plus doués de sa génération. Le petit attaquant a fêté son 100e but après seulement 153 matches de championnat pour le Barça. Double vainqueur du Ballon d'Or, il compte trois UEFA Champions Leagues à son actif et il est devenu le premier joueur à terminer meilleur buteur de la compétition au cours de trois campagnes consécutives en 2010/11.

Que s'est-il passé ensuite ?

• Le FC Barcelona termine l'année avec un bilan impressionnant de six trophées (Super Coupe d'Espagne, Super Coupe de l'UEFA, Coupe du Monde des clubs de la FIFA, championnat d'Espagne, Coupe d'Espagne et UEFA Champions League). L'attaquant Pedro Rodríguez a marqué dans chacune de ces compétitions.

• Le Manchester United FC vend Cristiano Ronaldo au Real Madrid CF pour un record mondial de 92 M€, mais a du mal à combler le vide. Les Mancuniens remportent un 19e titre en 2010/11.

• Barcelone connaît sa première élimination depuis l'arrivée de Josep Guardiola en janvier 2010, contre le Sevilla FC en Copa del Rey. La défense de son titre européen se termine lors d'une défaite en demi-finale face au FC Internazionale Milano de José Mourinho.

• Samuel Eto'o était dans l'équipe de l'Inter après avoir été échangé (en plus de 49 M€) pour Zlatan Ibrahimović. L'attaquant suédois, à l'instar de Dmytro Chygrynskiy, ne durait qu'une saison avant de quitter le club.

• Manchester United a une chance de se venger de la défaite de Rome en 2009, mais à Wembley, le Barça s'impose à nouveau. Lionel Messi et David Villa offrent la victoire aux Catalans après que Wayne Rooney ait égalisé suite à l'ouverture du score de Pedro (3-1).

Venez en parler

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.